18/04/2006

groupe 3: auxiliaire de transport et logistique

Auxiliaires de transport

 

Commissionnaire de transport

Courtier de transport

Commissionnaire Expéditeur de transport

Responsabilité

Obligation de résultat

Pas d’obligation de résultat

Obligation de résultat

Définition de l’activité rémunérée

S’engage à effectuer ou à faire exécuter un transport

Met en rapport deux ou plusieurs personnes afin de conclure un contrat de transport. Son terrain d’action est le transport fluvial

S’engage à effectuer ou à faire exécuter un transport, ainsi qu’à effectuer ou à faire effectuer les opérations connexes

Responsabilité vis-à-vis de l’exécution du contrat

Transport effectué en son nom propre

Totalement étranger à l’exécution du contrat

Transport et opération exécutés en son nom propre

Capacité professionnelle

Exercer pendant 5 ans au moins l’activité d’auxiliaire de transport

Exercer pendant 5 ans au moins l’activité d’auxiliaire de transport

Posséder une licence de commissionnaire de transport

Obligations communes

  1. Honorabilité
  2. Capacité professionnelle
  3. Capacité financière
  4. Locaux spécifiques
  5. Licence incessible
  6. Une licence par siège d’exploitation
  7. Publicité du n° de licence (mention sur tous les documents)
  8. Redevance annuelle de 75 euros
  9. Contribution annuelle de 75 euros à l’Institut Belge des Organisateurs de Transport
  10. Participation aux enquêtes statistiques
  11. Notification à l’autorité de tout changement dans la firme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau comparatif entre l’activité de Commissionnaire de transport et l’activité de Commissionnaire Expéditeur de transport.

 

Commissionnaire de transport

Commissionnaire Expéditeur de transport

S’engage contre rémunération à effectuer un transport de marchandise qu’il confie à un tiers

S’engage contre rémunération à faire transporter des marchandises et à effectuer les opératioCollerns connexes au transport

Garanti les faits du transporteur réel des marchandise comme s’il les transportait lui-même

-

N’as pas de privilège légal sur la marchandise qui est en possession du transporteur

Possède un privilège sur les marchandises dont il est en possession pour les créances y relative et pour les créances concernant des ordres d’expédition précédents

Délai de prescription, 6 mois en national et 1 an en international

Délai de prescription, 30 ans mais une prescription plus courte peut être prévue entre les parties

Responsable solidairement avec le transporteur, des dégâts, des retards et/ou des pertes de la marchandise

N’est responsable que pour ses propres fautes et du choix de ses sous-traitants

Représente le transporteur

Représente l’expéditeur ou le destinataire

Son activité est une partie de l’activité di Commissionnaire Expéditeur

Son activité est de veiller globalement à ce que les marchandises soient transportées d’un endroit à un autre dans certaines circonstances

 

 

Logistique

 

La logistique représente 20 % du prix de revient

 

Définition

 

C’est l’ensemble des activités ayant pour objet la mise en place à un endroit et à un moment déterminé, au moindre coût, d’une quantité déterminée d’un produit afin de satisfaire à une demande existante. C'est la  science des flux.

 

La chaîne logistique est un ensemble de maillons :

 

·        Achats et approvisionnement

·        Stockage

·        Conditionnement

·        Transport

·        Manutention

·        Douane

·        Distribution

·        Service

·        Etc…

 

Une bonne logistique doit suivre trois règles d’or formant le Marketing.

 

Qualité

Aptitude d’un bien ou d’un service susceptible de satisfaire un client

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marketing

 

 

 

 

 

 

                          Service

 

Prix (maximum et minimum)

 

Il faut en permanence « jouer » avec les trois sommets du triangle afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-service-prix.

 

Attention : on pourrait avoir un rapport service-prix impeccable et ce avec un excellent produit et malgré tout subir un fiasco commercial. Il suffirait que le produit ne soit pas adapté au marcher sur lequel le produit est proposé (exemple : le meilleur système de réfrigérateur, au meilleur prix, avec le meilleur service, n’aurait absolument aucun succès au Groenland)

 

Afin d’optimaliser le service, il est conseillé de garder en permanence le contrôle de la logistique du transport du produit. Nous choisirons donc les Incoterms qui nous permettent le contrôle maximum de nos achats (EXW) et de nos ventes (DDP). Attention toutefois à l’incidence de ces deux incoterms sur le prix

Quelques notions de productivité :

 

-         Economie de production = grosse demande et peu d’offre (envol des prix)

-         Economie de marché = peu de demande et grosse offre (chute des prix)

ð     Economie d’échelle = augmentation de la production pour diminuer le prix de revient (fuite en avant)

 

-     Just-in-time =   livraison sur chaîne de montage

pas de stock

 

Les techniques d’organisation industrielle des flux

 

Ils existent trois grandes techniques

 

-         PULL

Une demande de matière provoque automatique sa commande auprès du fournisseur

 

-         PUSH

Approvisionnement en matière de façon automatique et planifiée

 

-         MIXTE

Un semi produit est poussé le plus loin possible dans sa fabrication. On le place alors en attente. Il sera terminé lors de sa commande en aval.

 

Note de l’auteur :

 

En écrivant ce résumé, je ne peux m’empêcher de penser à Enzo Ferrari, « Il Commandatore ». Ce dernier disait toujours que pour gagner de l’argent il est nécessaire de construire une voiture de moins que le nombre de voitures que l’on pourrait vendre.

 

A méditer par les futurs techniciens en logistique.

 

22:13 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Je vous complimente pour votre article. c'est un vrai boulot d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : auto ecole paris 11 | 19/07/2014

Les commentaires sont fermés.